Élection FIF: Vers un duel Sory Diabaté - Idriss Diallo

Le dépôt des dossiers de candidature pour la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF) s’ouvre ce 1er août 2020. Si Didier Drogba semble être forclos pour faute de parrainage, les deux autres candidats en lice, Sory Diabaté et Idriss Diallo sont en route pour un face à face.

C’est le 5 septembre prochain qu’aura lieu l’Assemblée générale élective (AGE) de la Fédération ivoirienne de football (FIF). Si trois candidats sont en lice pour cette élection, l’un d’eux, en la  personne de Didier Drogba est bien en mauvaise posture pour briguer la tête de la Fédération. N’ayant pas obtenu de parrainage au niveau des cinq groupements d’intérêts (Footballeurs ivoiriens, entraineurs, anciens joueurs, Amicale des arbitres et Association des médecins) l’ex-footballeur verrait sa candidature rejetée le 1er août lors de dépôts. Encore dans la course, les autres candidats, à savoir Sory Diabaté et Idriss Diallo ayant chacun des parrainages seront sans doute les deux potentiels candidats qui vont s’affronter pour le fauteuil de président de la FIF.

Duel de titan Les deux « finalistes » de cette élection ont longtemps trainé leur bosse au sein du football local ivoirien. Sory Diabaté, actuel vice-président de la FIF et président de la Ligue professionnelle de football (LPF) sous la présidence de Sidy Diallo est un habitué de la maison qui maitrise les rouages et connaît les réalités de chaque club de football de Côte d’Ivoire. Avec son programme de campagne conçu pour redonner au football ivoirien toutes ses lettres de noblesses, le candidat Sory Diabaté est pour bon nombre d’acteur du football, la clé pour redorer le ballon rond ivoirien. « Je retiens que le programme du président Sory Diabaté est très bien élaboré. C'est un travail qui très bien fait. Si cela est appliqué, il sera profitable au football ivoirien. », estime Mamadou Dia, président de club. Quant à son concurrent direct, Idriss Diallo, lui aussi très actif dans le football ivoirien souhaite apporter sa pierre au football local. Son programme devrait permettre d’instaurer une politique sportive permanente durable et le développement des infrastructures sportives. Un projet qui trouve l’assentiment de plusieurs acteurs du football ivoirien qui voit en lui l’homme idéal pour le repositionnement du football ivoirien. Sory Diabaté ou Idriss Diallo, le duel entre ces deux grosses pointures du football local risque d’être épique.

Anthony NIAMKE 

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 24/09/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité