Marie-Josée Ta Lou vice-championne du monde de 100 mètres

Toute la Côte d’Ivoire a cru à la médaille d’or de sa sprinteuse Marie-Josée Ta Lou. Mais finalement, elle s’en tire avec la médaille d’argent, faisant d’elle la vice-championne du monde de 100 mètres lors des mondiaux d’athlétisme de Londres qui ont débuté depuis le vendredi 4 août 2017. Après un bon départ et une course presque parfaite, Ta Lou a raté le titre de championne du monde de 100 m pour un centième de seconde (10.86), devancée par l’américaine de 26 ans, Tori Bowie qui s’accapare l’or en 10.85, alors que la grande favorite, la Jamaïcaine Elaine Thompson, est passée à côté de sa finale. Si les américains savourent la victoire de leur compatriote, en Côte d’Ivoire, ce n’est pas le cas. Les abidjanais estiment que Marie-Josée a franchi la première la ligne d’arrivée au vue de la photofinish. Ils devront malheureusement se contenter de cette deuxième place mondiale. Ayant terminé au pied du podium aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, la sprinteuse ivoirienne avoue ne pas avoir de regret. Les regrets seront sans doute pour Murielle Ahouré qui a terminé à la quatrième place de cette finale du 100 mètres Dames.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 19/10/2017
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Tournant

Plus que la manifestation du devoir d’ingratitude, dont est coutumier le jeu politique, l’arrestation du Chef du protocole du Président de l’Assemblée nationale, l&rsqu...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité