Marathon : Kipchoge veut courir en moins de deux heures

Eliud Kipchoge veut briser la barrière des deux heures sur marathon.

Pour avoir échoué à passer sous la barre des deux heures à Monza (Italie) en 2017, le recordman mondial du marathon, le Kényan Eliud Kipchoge (2 heures 1 minute 39 secondes), va courir en octobre prochain pour tenter de réaliser l’exploit, celui de faire un chrono de 1 heure 59 minutes.

L’Afrique et le monde de l’athlétisme retiennent leur souffle pour le challenge que s’est lancé l’un des monstres des pistes de marathon mondiales. L’athlète kenyan Eliud Kipchoge, détenteur du record du monde officiel sur 42,195 kilomètres avec un temps de 2 heures 1 minute 39 secondes, réalisé le 16 septembre 2018 à Berlin (Allemagne), veut réaliser un exploit. Celui de parcourir la distance emblématique en moins de 2 heures. Le 6 mai 2017, le marathonien de 34 ans avait déjà tenté sa chance, sans succès, sur le circuit de Monza (Italie). Le Kényan est resté 26 secondes au-dessus des 1 heure 59 min 59 secondes visés. De plus, son temps de 2 heures 25 secondes n’a pas été reconnu comme nouveau record du monde, car la course n’était pas conforme aux règles de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF).

Challenge Déjà, le 28 avril 2019 lors du marathon de Londres, Eliud Kipchoge a réalisé la deuxième performance de l’histoire de ce circuit, avec un temps de 2 heures 2 minutes 37 secondes. Pour le grand challenge qui l’attend, le coureur kényan s’est défait de son sponsor Nike et a rejoint l’écurie Ineos du milliardaire britannique Jim Ratcliffe. « J’ai toujours dit que les gens ne connaissaient pas de limites. Je sais que je peux courir en moins de deux heures. J’attends déjà avec impatience les mois de préparation qui s’annoncent », explique le marathonien. Ce sera sous l’appellation 1h59 Challenge que devrait s’axer la campagne de ce marathon historique, qui sera couru sans doute à Londres, selon la presse britannique. Un parcours où le kényan s’est imposé cinq fois (2015, 2016, 2017, 2018 et 2019). « Courir en moins de deux heures, cela marquerait l'histoire de l'humanité. Il ne s'agit pas de reconnaissance personnelle, mais de marquer l'histoire et de passer le message qu'il n'y a pas de limites pour l'homme », a lancé Eliud Kipchoge.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 09/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité