Fidel Castro, 90 ans « d'antiaméricanisme »

Pour son 90ème anniversaire, Fidel Castro, qui n’était plus réapparu en public depuis avril dernier, a fait montre de son panache légendaire lors d’un gala organisé à la Havane le samedi 13 août. Il y est apparu dans son désormais traditionnel « survet’ », aux côtés de son frère Raul, actuel président cubain, et du président vénézuélien Nicolas Maduro. Le « Lider maximo » a lancé des critiques acerbes à l’encontre des États-Unis, notamment en plaisantant sur les 634 complots américains attestés par les services cubains visant à l’assassiner, et en reprochant au président Obama son manque de compassion lors de son discours au Japon, pour la commémoration des bombardements d’Hiroshima. Il a rendu un hommage appuyé aux « grandes puissances » que sont la Chine et la Russie, adversaire de longue date des États-Unis, avec une adresse toute spéciale à Vladimir Poutine, son « ami ». Les critiques du « Commandante», encore symbole de résistance à l’hégémonie américaine, interviennent dans un contexte pourtant marqué par un rapprochement diplomatique historique avec les USA.

C.A

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 20/02/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

2020 et alors ?  

Alors que s’égrènent les derniers jours de l’année 2019 et que pointent à l’horizon,  les premières lueurs du très attendu 2020, o...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité