Sahel : 400 milliards de dollars contre le changement climatique

Des chefs d'État et de gouvernement de 17 pays du Sahel ont adopté, le lundi 25 février à Niamey, le Plan d'investissement climatique pour la région (PIC - RS), dont un programme prioritaire, sur la période 2019 – 2030, pour 400 milliards de dollars.

Le programme prioritaire, qui doit « catalyser les investissements climat », concerne « la période 2020 – 2025 » et « les chefs d'État ont décidé de sa mise en œuvre immédiate ». Les États réunis doivent contribuer « à hauteur de 10% au financement du programme ».

Le sommet a décidé de la création d'un Secrétariat permanent, basé à Niamey, en vue de « coordonner » les projets retenus et censés atténuer les effets du réchauffement climatique au Sahel.

La réunion visait essentiellement à valider le « Plan d'investissement climatique » pour « la période 2018 – 2030 », qui concerne 17 États de la bande sahélienne, de l'Atlantique à la Corne de l'Afrique.

« Nous continuons à payer les conséquences d'une situation dont nous sommes loin d'être responsables », s'est plaint le Président nigérien, Mahamadou Issoufou. Parmi les « conséquences » redoutées des effets climatiques, le chef de l’État nigérien a cité les modifications de la pluviométrie, les sécheresses récurrentes, l'avancée du désert, la raréfaction de l'eau et des pâturages et l'accentuation de la pauvreté.

B.S.H.

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 21/05/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Le monde s’effondre

La maladie à virus Covid 19 a réussi en moins de 4 mois à paralyser le monde entier. Elle est parvenue à rappeler aux hommes leurs limites dans leur capacité à...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

302 Found

302 Found

The document has been temporarily moved to here.
Powered By LiteSpeed Web Server
LiteSpeed Technologies is not responsible for administration and contents of this web site!