Libye : L’Algérie s’active

L’Algérie a appelé le lundi 6 janvier la communauté internationale et le Conseil de sécurité de l’ONU en particulier à « assumer leurs responsabilités pour imposer le respect de la paix et de la sécurité en Libye ».

Cet appel a été lancé lors de l’audience accordée lundi par Abdelmadjid Tebboune au Président du Conseil présidentiel du Gouvernement d’union nationale (GNA) libyen, M. Fayez El-Serraj, a précisé la présidence de la République algérienne dans un communiqué.

Par ailleurs, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, est arrivé lui aussi lundi à Alger, séparément, pour une visite officielle de deux jours, selon les autorités algériennes. Au cours de son séjour, M. Cavusoglu a eu des entretiens avec son homologue algérien, Sabri Boukadoum. Ces discussions ont porté « sur les derniers développements de la situation en Libye et les moyens à mettre en œuvre pour transcender la crise actuelle et faire éviter les conséquences lourdes d’une aggravation de la situation au peuple libyen frère, mais aussi aux pays du voisinage », précisait ce mardi un communiqué du ministère algérien des Affaires étrangères. Cette intense activité diplomatique survient quelques jours après le vote en urgence au Parlement turc d’une motion permettant au Président Recep Tayyip Erdogan d’envoyer des militaires en Libye.

Boubacar Sidick Haidara

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 19/03/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Le monde s’effondre

La maladie à virus Covid 19 a réussi en moins de 4 mois à paralyser le monde entier. Elle est parvenue à rappeler aux hommes leurs limites dans leur capacité à...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité