Maurice : Chagos, enfin le dénouement

Il y a un an tout juste, le 23 mai 2019, une majorité de pays (116 contre 6), lors de l'Assemblée générale de l'ONU, avaient pressé le Royaume-Uni de rétrocéder sous six mois à l'île Maurice l'archipel des Chagos, qui abrite une base britannico-américaine stratégique. 

L'archipel des Chagos deviendra donc partie intégrante du territoire mauricien et non du Royaume-Uni, selon la nouvelle carte du monde officielle des Nations Unies. 

Pravind Jugnauth, le Premier ministre de l'île Maurice, est intervenu à la télévision nationale, en début de soirée, le 25 mai 2020, pour en parler. Lors de cette allocution, le chef du gouvernement a précisé : « la nouvelle carte confirme sans aucun doute la souveraineté de la République de Maurice sur l’archipel des Chagos ». Il a demandé à Google, Apple et à World Atlas de rectifier leurs cartes du monde en se conformant à la décision de l'ONU. En 1971, les Chagossiens, qui n'ont jamais été consultés sur l'avenir de leurs terres, ont été exilés par la Grande-Bretagne pour permettre aux États-Unis d'installer une base militaire à Diego-Garcia. 
Cette île est devenue célèbre au moment des guerres du Golfe de 1991 et 2003. C'est de là que décollaient les bombardiers destinés à soutenir les troupes de la coalition engagées au sol. 

B.S.H.

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 02/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité