Nigeria : Buhari contre la corruption

Le président nigérian Muhammadu Buhari a promis de poursuivre sa lutte contre la corruption dans une déclaration musclée. « Je trouve frustrant de ne pas pouvoir aller plus vite pour poursuivre et sanctionner les personnes corrompues », a déclaré l’ancien général, âgé de 76 ans, lors d’une interview à la télévision d’État le 27 mai.

« Nous avons fait quelques progrès, nous avons récupéré un certain nombre de biens et d’argent dans des banques en Europe et en Amérique », a assuré le président Buhari, réélu en février et qui a prêté serment mercredi pour un nouveau mandat de quatre ans.

Il est arrivé au pouvoir en 2015 en promettant de s’attaquer à la corruption, endémique dans le premier producteur de pétrole d’Afrique, mais ses détracteurs l’accusent de se livrer à une chasse aux sorcières politique, nombre de personnes visées appartenant à l’opposition.

M. Buhari a incriminé la lenteur du processus judiciaire. « La frustration, c’est que ça prend trop de temps… Je dois veiller à ce que ceux qui ont nui à notre économie soient punis ».

B.S.H.

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 19/03/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Le monde s’effondre

La maladie à virus Covid 19 a réussi en moins de 4 mois à paralyser le monde entier. Elle est parvenue à rappeler aux hommes leurs limites dans leur capacité à...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité