Nucléaire : Téhéran s’affranchit à nouveau de l’accord

L’Iran a annoncé mardi la reprise de ses activités d’enrichissement d’uranium, auparavant gelées dans le cadre des engagements internationaux concernant son programme nucléaire. Une décision en réaction aux sanctions américaines. La mesure survient au lendemain de l’expiration d’un délai donné par Téhéran à ses partenaires de l’accord sur le nucléaire iranien, conclu à Vienne en 2015, afin que ceux-ci l’aident à contourner les conséquences du retrait des États-Unis de ce pacte en 2018. Toutefois, l’Iran dit rester attaché à la survie de l’accord et se dit prêt à appliquer à nouveau tous ses engagements dès que les autres parties respecteront les leurs. La Russie s’est dite « préoccupée » par cette annonce. « Nous observons avec préoccupation le développement de la situation, car la rupture de l’accord sur le nucléaire iranien ne présage bien sûr rien de bon », a déclaré le porte-parole du Kremlin. Il a néanmoins dit comprendre les inquiétudes iraniennes face aux sanctions américaines « sans précédent et illégales » prises à l’encontre de Téhéran.

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 19/03/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Le monde s’effondre

La maladie à virus Covid 19 a réussi en moins de 4 mois à paralyser le monde entier. Elle est parvenue à rappeler aux hommes leurs limites dans leur capacité à...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité