Irak : Retour au calme

Le Parlement irakien a ouvert le 8 octobre sa session, une semaine après le déclenchement de manifestations et de violences qui font fait une centaine de morts et de nombreux blessés. Les restrictions sécuritaires autour de la ville de Bagdad ont été levées mardi après une première nuit calme.

Près de 200 députés ont pris part à cette session extraordinaire, en présence du Président de l’Assemblée nationale, Mohammed al-Halboussi, qui a reçu plusieurs ministres afin d’évoquer les contestations qui ont éclaté le 1er octobre à Bagdad avant de s’étendre au sud, majoritairement chiite.

Sur la sellette, le Premier ministre Adel Abdel Mahdi a annoncé plusieurs mesures sociales et multiplié les rencontres avec des chefs tribaux et des autorités judiciaires. Reste à savoir si celles-ci et celles du Président Barham Saleh, qui a prôné un dialogue franc, suffiront à calmer des populations déterminées à en finir avec la corruption et le chômage qui ont miné le pays, où 1 habitant sur 5 vit sous le seuil de pauvreté.

Fatoumata Maguiraga

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 21/05/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Le monde s’effondre

La maladie à virus Covid 19 a réussi en moins de 4 mois à paralyser le monde entier. Elle est parvenue à rappeler aux hommes leurs limites dans leur capacité à...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

302 Found

302 Found

The document has been temporarily moved to here.
Powered By LiteSpeed Web Server
LiteSpeed Technologies is not responsible for administration and contents of this web site!