Cameroun: Les observateurs de l’UA se déploient

Le Président de la Commission de l’Union africaine (CUA), S.E. Moussa Faki Mahamat, a autorisé le déploiement d’une mission d’observation électorale à long terme de 12 membres.

L’Union africaine (UA), en perspective de l’élection présidentielle du 7 octobre prochain au Cameroun, a envoyé sur place une équipe d’experts, dont des Observateurs à long terme (OLT) qui séjourneront dans le pays jusqu’au 19 octobre prochain.

Selon un communiqué de l’UA, «quatre équipes d’analystes et huit observateurs à long terme (OLT) sont arrivés à Yaoundé, au Cameroun, le 5 septembre 2018 et resteront dans le pays jusqu’au 19 octobre 2018 afin d’évaluer de manière globale le processus électoral, conformément à la méthodologie d’observation électorale à long terme de l’UA ». Tenant compte des enjeux de ce scrutin, qui survient dans un contexte sociopolitique difficile, marqué notamment par des violences sécessionnistes dans les régions anglophones du Nord-ouest et du Sud-ouest et des attaques de la secte terroriste Boko Haram dans la région de l’Extrême-nord, le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a instruit le déploiement d’une mission d’observation de longue durée, souligne le communiqué. Concernant le travail de la mission d’observation à long terme, le communiqué renseigne que cette dernière sera accompagnée d’une mission d’observation à court terme du 28 septembre 2018 au 10 octobre 2018 ». Pas de coupure d’Internet Depuis plusieurs semaines, une rumeur circule sur les réseaux sociaux au Cameroun selon laquelle l’opérateur de téléphonie MTN aurait eu l’intention de couper l’accès à Internet durant la durée du scrutin. L’opérateur sud-africain s’est de suite empressé de démentir l’information, appelant le « public à la vigilance face au fléau des fake news ». Le ministre des Postes et télécommunications, Minette Libom Li Likeng, dans un communiqué rendu public mardi, a également démenti la rumeur. « Il circule sur les réseaux sociaux des propos attribués à Madame le ministre des Postes et télécommunications annonçant une prétendue coupure d’Internet sur toute l’étendue du territoire national du 7 au 9 octobre 2018. Madame le ministre des Postes et télécommunications tient à dire qu’il s’agit de grossières manipulations et de fake news », souligne le communiqué. Le 7 octobre prochain, quelque 6,5 millions de Camerounais seront appelés à élire le Président de la République, pour un mandat de 7 ans, au cours d’un scrutin uninominal à un tour dont le vainqueur sera celui qui aura remporté le plus grand nombre de suffrages. Neuf candidats sont sur le pont, dont le Président sortant Paul Biya, âgé de 85 ans dont 36 passés au pouvoir. Il est présenté comme le principal favori à sa propre succession.

Boubacar Sidiki HAÏDARA

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 10/01/2019
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

L’Afrique a-t-elle tourné le dos aux putschs ?

Les coups d’État peuvent-il encore prospérer en Afrique ? Si l’armée zimbabwéenne a obtenu par force la démission de Robert Mugabe en 2017, les arch...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink panel bypass shell wso shell evden-eve-nakliyat hacklink satış hacklink paykasa hacklink hacklink satış hacklink panel hacklink al hacklink satis hacklink hacklink Google film izle porno porno izle porno seyret seks hikayeleri evden eve nakliyat istanbul evden eve nakliyat nakliyat nakliye