Cameroun : Le gouvernement dément les négociations avec les séparatistes

Le gouvernement camerounais a démenti le lundi 6 juillet avoir entamé des négociations avec les leaders séparatistes revendiquant l'indépendance de la partie anglophone du Cameroun.

« L'information diffusée sur les réseaux sociaux sur la tenue le 2 juillet 2020 de négociations entre une délégation gouvernementale et des sécessionnistes en instance de jugement n'est pas conforme à la réalité », a déclaré le porte-parole du gouvernement camerounais, René Emmanuel Sadi, dans un communiqué publié lundi.

Vendredi 3 juillet, Julius Ayuk Tabe, principal leader séparatiste, qui avait été condamné à perpétuité avec huit autres collaborateurs, a indiqué sur les réseaux sociaux que des pourparlers de cessez-le-feu avec le gouvernement camerounais avaient eu lieu, sans donner davantage de détails.

Les forces sécuritaires vont donc continuer à lutter contre les séparatistes armés dans les deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, a affirmé M. Sadi, qui a souligné la disponibilité du gouvernement à « rechercher des solutions pacifiques à la crise (…), dans le respect de l'unité nationale et de l'intégrité territoriale du Cameroun ». Le gouvernement réitère enfin l’appel du Président camerounais Paul Biya aux séparatistes à cesser « les atrocités contre les civils » et à répondre à son « offre de paix » en déposant les armes.

B.S.H.

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 06/08/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité