Libye : Sarraj en quête de soutiens

Fayez al-Sarraj, le chef du gouvernement libyen d'union nationale (GNA), a entamé mardi une tournée des principales capitales européennes, dont Paris, Berlin et Rome, pour y « réunir des soutiens contre l'agression » du maréchal Khalifa Haftar.

Le Premier ministre libyen, reconnu par la communauté internationale, a rencontré le mardi 7 mai le Chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, puis la Chancelière allemande, Angela Merkel, à Berlin, et enfin le Président français, Emmanuel Macron, le lendemain à Paris. Une visite en Grande-Bretagne est également envisagée.

Cette tournée intervient alors que le Président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki, et le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, ont lancé un nouvel appel à un cessez-le-feu en Libye. « Il n'y a pas de solution militaire dans un conflit de cette nature », a déclaré lundi Moussa Faki lors d'un point de presse à l'ONU avec Antonio Guterres.

« Il faut absolument que les parties libyennes acceptent la cessation des hostilités et de se retrouver autour d'une table pour un règlement pacifique et politique de cette crise », a-t-il ajouté. L'appel au cessez-le-feu inclut un « arrêt de l'offensive » militaire de l'Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar, a précisé Antonio Guterres.

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 27/02/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

2020 et alors ?  

Alors que s’égrènent les derniers jours de l’année 2019 et que pointent à l’horizon,  les premières lueurs du très attendu 2020, o...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité