Venezuela : L’état d’alerte décrété

Le Parlement vénézuélien, seule institution dominée par l'opposition, a décrété l'état d'alerte le lundi 11 mars, après quatre jours de panne d'électricité, à la demande de Juan Guaido, président par intérim autoproclamé. « L'état d'alerte est décrété sur tout le territoire national (...) en raison de la situation calamiteuse dans le pays due à l'interruption de l'électricité », stipule le décret soumis par Juan Guaido, qui fait appel à la « coopération internationale » pour sortir le pays de l'ornière. 

Selon la Constitution, la proclamation de l'état d'alerte - phase préliminaire à l'état d'urgence - ouvre théoriquement la voie aux quelque 250 tonnes d'aide humanitaire, vivres et médicaments, offerts principalement par les États-Unis, stockés aux portes du pays et que le gouvernement a bloqué par la force le 23 février.

Le président socialiste Nicolas Maduro a aussi dû décréter deux nouvelles journées chômées pour les administrations et les écoles, lundi et mardi, faute de transports publics. « Non, la situation n'est pas normale au Venezuela et nous n'allons pas laisser se normaliser cette tragédie », a déclaré Juan Guaido.

 
 
 
 
 
 
 

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 21/03/2019
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle « Génération sacrifiée » ?

Dans les premières heures du multipartisme, l’école avait été utilisée afin de maintenir la pression sur les dirigeants. Les élèves et étu...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink panel bypass shell wso shell evden-eve-nakliyat hacklink satış hacklink paykasa hacklink hacklink satış hacklink panel hacklink al hacklink satis hacklink hacklink Google film izle porno porno izle porno seyret seks hikayeleri evden eve nakliyat istanbul evden eve nakliyat nakliyat nakliye