Recherche et innovation : La CGECI initie un Marché pour booster le secteur

La première édition du Marché de l’innovation et de la recherche (MIR) va se tenir les 27 et 28 février prochain à l’université Felix-Houphouët Boigny de Cocody. Un évènement initié par la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Le Patronat ivoirien), qui aura pour vocation d’être une plateforme de découverte, de promotion et de valorisation économique des potentiels cachés et inexploités.

Selon le Directeur exécutif de la CGECI, Stéphane Aka-Anghui, la recherche joue un rôle fondamental dans le développement et la transformation structurelle des économies, au regard du Japon qui a basé son développement sur sa technologie et sur la recherche. En Côte d’Ivoire, inventeurs et chercheurs locaux existent et utilisent leurs connaissances pour apporter une contribution utile au développement du pays, et partant aux entreprises en particulier. Toutefois, leurs initiatives sont peu nombreuses, très peu connues et restent la plupart du temps au stade embryonnaire faute de financement ou de débouchés.

« Pour la Côte d’Ivoire qui aspire à l’émergence, nous nous devons de suivre l’exemple des pays développés car c’est par l’utilisation de la science, la technologie et l’innovation qu’ils ont crée la richesse et contribué à la croissance mondiale. », a-t-il déclaré. Puis de préciser qu’en « initiant le MIR, la CGECI voudrait susciter l’intérêt des entreprises ivoiriennes pour la recherche et l’innovation, offrir un cadre d’expression des besoins des entreprises en matière de recherche et d’innovation et enfin soutenir les entreprises et les chercheurs dans un cadre de la promotion et de la valorisation des produits de leurs recherches ».

Prenant la parole, le président de la commission formation professionnelle et recherche à la CGECI, Koffi N’Dri a tenu à indiquer que la Côte d’Ivoire est classée 103è sur 129 pays les moins innovants dans le classement de l’Indice mondial de l’innovation 2019 produit par l’Organisation mondial de la propriété intellectuelle (OMPI). Le Système national d’innovation (SNI) est quasiment inexistant en Côte d’Ivoire. En ce qui concerne les collaborations Entreprises/Centre de recherches, le pays est classé 124è sur 129 pays. Ce qui veut dire qu’il y a très peu d’interactions entre les entreprises, les centres de recherches et les Universités.

Ainsi, au cours de ses deux jours de Marché, des panels, des tables rondes, des visites de stands, des rencontre B to B, des créations de réseaux et bien d’autres activités sont prévues pour meubler cette édition première du MIR dédiée aux acteurs de la recherche et de l’innovation.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 17/09/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité