Consommation : La tendance haussière se poursuit

La tendance haussière des prix à la consommation s’est poursuivie durant le mois d’août, avec une inflation de +2,7%, après une progression de +2,7% au mois de juillet.

La crise sanitaire de la Covid-19 a affecté la qualité des données, si bien que les relevés de prix dans les points de vente physiques ont été suspendus entre mars et juin. De plus, certains produits ont été indisponibles à l’achat. Mais, depuis juillet, l’on note une tendance à la hausse de +2,7% des prix à la consommation. Un chiffre confirmé en août, selon les données de l’Institut national de la statistique (INS), s’appuyant sur l’Indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) avec la même méthodologie utilisée pour sa production dans les huit pays membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA). La population de référence de l’IHPC est l’ensemble des ménages africains résidant en Côte d’Ivoire. Le panier de la ménagère comprend 684 produits, suivis dans 5 182 points d’observations. Le nombre total de relevés effectués chaque mois par les agents enquêteurs de l’INS est de 30 520. Les indices sont calculés chaque mois pour les cinq zones économiques.

Croissance Cette hausse est essentiellement liée à la hausse des prix des produits alimentaires (+4,2%), des services de restauration (+4,6%), ainsi que du portefeuille intitulé « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » (+3,1%). Pour ce qui est de la flambée des prix des produits alimentaires, l’on note qu’elle est tirée par une dynamique des prix du poisson (+4,2%), des légumes frais (3,8%) et des tubercules et plantains (+23,6%). Dans la même lancée, les prix des services de santé et des articles d’habillement et chaussures se sont accrus respectivement de 2% et de 1,3% à la fin août. Par ailleurs, les prix des services de transports se sont orientés suivant un rythme décéléré, en enregistrant une légère augmentation de 0,7% en août après une forte hausse en juillet, de 5,8%. Au total, les prix des produits locaux se sont renchéris de 3,7% sur tout le mois d’août, tandis que ceux des produits importés ont légèrement fléchi de 0,4%. L’inflation moyenne, qui permet de situer l’évolution des prix par rapport aux critères de convergence communautaire, s’est établie à 2%. Pour les autres fonctions non citées, l’INS note des variations plus ou moins stables de leurs indices.

Yvann AFDAL

 
 
 

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 22/10/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité