UEMOA : L’émission des cartes magnétiques en hausse

L’épargne reste toujours faible dans la zone UEAMOA.

L’émission des cartes magnétiques dans la zone UEMOA a connu une évolution de 31%, franchissant ainsi la barre de 6,3 millions de cartes. Mais, malgré ce bond, le chiffre reste encore bas pour toute l’Union.

L’état des lieux de la monétique bancaire au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) pour l’année 2018, rendu public début décembre 2019 fait état d’une progression de 31% par rapport à 2017. Pour un chiffre total de 6 296 787 cartes magnétiques émises en 2018 par l’ensemble des 128 banques que compte l’Union, l’on compte environ 1,5 million de cartes prépayées et un peu plus de 4,8 millions de cartes adossés à un compte bancaire.

Abidjan en tête Le dynamisme observé dans les offres bancaires sur le segment de la monnaie électronique et la forte concurrence des services financiers via le téléphone mobile ont contribué à faire exploser l’offre des cartes prépayées, avec une augmentation de plus de 121%. Dans l’ensemble et par pays, la Côte d’Ivoire arrive largement en tête, avec l’émission de 2 888 969 cartes, soit 45,37%, dont un peu plus de 2 millions adossées à un compte bancaire et 828 775 cartes prépayées. Elle est suivie de loin par le Sénégal et le Burkina Faso, qui comptabilisent respectivement 13,87% (866 188 cartes) et 11,36% (709 533 cartes) du total. Le Bénin, le Mali, le Togo, le Niger et la Guinée Bissau viennent ensuite. L’ensemble des transactions monétaires s’est chiffré à 10 160 milliards de francs CFA, essentiellement des opérations de retrait d’espèces. Sur les 12 groupes bancaires opérant dans la monétique au sein de l’espace UEMOA, le groupe ECOBANK arrive en tête, avec une part de marché évaluée à 22,70%, soit un total de 12 millions de transactions, pour une valeur de plus de 1 197 milliards de FCFA. Il est suivi du géant français Société générale, avec 10 millions d’opérations réalisées pour un montant de 814 milliards de FCFA, soit 20,1% de part de marché. Viennent ensuite les deux grands groupes marocains Bank of Africa et Attijariwafa Bank, avec respectivement 9 et 5 millions de transactions. À la fin de 2018, l’UEMOA comptait 11 698 717 personnes titulaires d’un compte bancaire, mais seulement 41% de clients disposant d’une carte adossée à un compte bancaire.

Yvann AFDAL

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 24/09/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité