Incendie au grand marché de Man : 13 magasins réduits en cendres

Le feu a encore frappé le marché de Man

Dans la nuit du vendredi 17 au jeudi 18 janvier, un incendie s’est déclaré au grand marché de Man près du stade Léon Robert. Si aucune perte en vie humaine ni blessé ne sont à déplorer, les dégâts matériels restent énormes chez les vendeurs et couturiers de boubou yacouba. Une intervention prompte des sapeurs-pompiers civils de la ville a permis de circonscrire la destruction des biens.

Selon Sangaré Hamed Sidney, conseiller spécial du maire de la commune de Man, chargé du marché l’incendie s’est déclarée aux environs de 2 heures du matin. Ce feu a fait d’énormes dégâts matériels. «Comme vous le constatez-vous-même, voilà des boubous et pagnes yakouba détruits, des machines à coudre calcinées, des conteneurs et magazines cramés, c’est ce triste décore qui nous emmène ici ce matin pour apporter le réconfort du maire de la commune en déplacement et du conseil municipal à l’ensemble des commerçants sinistrés », a indiqué Sangaré Hamed. D’après lui, l’origine du feu reste méconnue. Le commissariat de police du premier arrondissement a ouvert une enquête en vue de déterminer l’origine du feu.

Le mur du stade Léon Robert auquel s’est adossée cette partie du marché n’a pas été épargnée. Une partie sur une longue d’environ 20 mètre s’est écrasée au sol. Réduisant de façon remarquable le système de sécurité de ce temple du football dans la capitale régionale du Tonkpi. Quelques poteaux électriques ainsi que le transformateur qui sert à l’électrification du stade ont été détruit par le feu.

Raphaël TANOH avec correspondance particulière.

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 17/09/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité