Finance : La CDC-CI et l’AIRMS mutualisent leur effort avec la signature d’un partenariat

La Caisse des Dépôts et Consignations de Côte d’Ivoire (CDC-CI) et l’Agence Ivoirienne de Régulation de la Mutualité Sociale (AIRMS), ont décidé de se rapprocher en vue de mutualiser leurs efforts dans le cadre du transfert au profit de la CDC-CI des valeurs mobilières des sociétés et caisses mutualistes conformément aux dispositions de la loi n°2018-574 du 13 juin 2018. Cette mutualisation s’est soldée par la signature d’un partenariat entre les deux structures, représentées par leurs directeurs généraux, M. Lassina Fofana (CDC-CI) et Mme Colette Koné (AIRMS), le mercredi 27 mai 2020 à Abidjan.

Cette convention de partenariat porte en effet sur la mise en œuvre de la loi n°2018-574 du 13 juin 2018 portant création, attributions, organisation et fonctionnement de la CDC-CI, à savoir le dépôt des valeurs mobilières à la CDC-CI par les sociétés et caisses mutualistes, notamment les mutuelles sociales immatriculées et leurs structures faitières, l’ouverture éventuelle de compte de disponibilités des sociétés et caisses mutualistes dans les livres de la CDC-CI et de la réalisation des objectifs d’intérêts communs aux parties.

Selon la directrice générale de l’AIRMS, la signature de ce partenariat vise à faciliter le respect par les mutuelles sociales, des obligations afférentes au dépôt de leurs valeurs mobilières à la CDC-CI. « Nous voulons d’abord rassurer les responsables des mutuelles, avant de leur lancer un appel qui est de faire en sorte qu’ils puissent faire des placements et faire des dépôts auprès de la CDC-CI. Nous avons cette obligation au niveau de l’AIRMS de suivre leur fonctionnement, de vérifier qu’ils aient des états financiers propres afin qu’ils puissent générer des fonds qu’ils puissent placer. Ces valeurs mobilières placées au niveau de la CDC-CI vont permettre de faire des investissements et cela ne peut qu’être salutaire pour la mutualité sociale en Côte d’Ivoire. », a expliqué Mme Koné.

Par ailleurs, elle a tenu à rappeler qu’en 2018, les cotisations des mutuelles représentaient un volume global de plus de 51 milliards de franc CFA. La part de marchés de ces mutuelles sociales en termes de prestations est de 43 milliards de franc CFA. Cependant, sur 35 mutuelles seulement que 13 réalisent des placements financiers, ce qui représentait en 2018 à plus de 2 milliards de franc CFA. Entre temps, les réserves générées par l’activité de ces mutuelles sociales représentaient en 2018, plus de 24 milliards de franc CFA.

Pour sa part, le directeur général de la CDC-CI, M. Lassina Fofana s’est réjoui de la signature de cette convention qui selon lui, vient formaliser la collaboration entre sa structure et l’AIRMS en vue de construire un partenariat privilégié avec les sociétés et caisses mutualistes pour la gestion de leurs valeurs mobilières.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 02/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité