Forum Invest in Mali, c’est déjà demain

Plus que trois mois pour la tenue de cet évènement d’envergure dans la capitale malienne. Et pour porter le projet et lui donner une dimension encore plus grande, c’est le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita qui a lancé le compte à rebours.

Le  Palais de Koulouba en sa salle des banquets. Jeudi 7 septembre 2017, soit exactement 90 jours avant la tenue à Bamako d’un évènement inédit. Le Forum Invest in Mali(Investir au Mali) se déroulera en effet les 7 et 8 décembre prochains et réunira des hommes d’affaires, décideurs et experts venus du monde entier. La cérémonie de mobilisation qui a servi de cadre au lancement du compte à rebours a d’ores et déjà donné le ton de cette rencontre dont le Mali attend beaucoup. Elle a été l’occasion pour le Directeur Général de l’Agence pour la promotion des investissements (API-Mali) qui pilote le projet de le présenter et de lancer un appel à « changer le narratif sur le Mali », condition sine-qua non pour que les investisseurs acceptent de faire « le pari du Mali ». C’est ce slogan qui a repris par tous les intervenants, en l’occurrence le Vice-Président de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali et le Président du Conseil national du patronat du Mali, respectivement Mamadou B. Sylla, et Mamadou S. Coulibaly, qui ont souligné l’intérêt des opérateurs économiques maliens pour l’évènement et leurs attentes. « Pour être compétitifs, nous avons besoin d’aller avec les autres, avoir de la sous-traitance, acquérir leurs connaissances et recevoir un transfert de technologie » a déclaré ce dernier qui a demandé également aux autorités maliennes des efforts pour faciliter la création et la vie des entreprises dans un pays où la lourdeur administrative mais aussi la fiscalité représentent encore des freins considérables.

Les pays représentés au Mali à travers leurs ambassades ont également été associés à la cérémonie de ce jeudi. Pour le doyen du corps diplomatique, Alexei Doulian, ambassadeur de la République fédérale de Russi, les opérateurs économiques maliens doivent être encore plus entreprenants et aller vers leurs homologues étrangers avec des projets innovants. Il a assuré de l’appui du corps diplomatique qui s’engage aux côtés des autorités pour le succès du Forum de décembre.

« Le Mali revient et le Mali revient bien ».Le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita a, avant d’appuyer sur le buzzer lançant le compte à rebours, rappeler les grands chantiers du Mali, qui sont autant de possibilités de faire des affaires. Agriculture, élevage, énergies et infrastructures sont les quatre domaines d’opportunités mis en avant lors du Forum Investir in Mali 2017.

Célia d'Almeida

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 21/09/2017
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Habileté

Par ses résultats étonnants et son déroulement sans aspérités visibles, le 3è congrès du Rassemblement des Républicains (RDR) des 9 et 10 septem...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité