Super Ligue : Les trois rescapÚs dÚplorent les agissements de lĺUEFA

La Juventus de Turin, le FC Barcelone et le Real Madrid, les trois derniers rescapÚs du projet de Super Ligue, ont rÚagi il y a quelques jours aux premiŔres sanctions de lĺUEFA, Ó laquelle ils reprochent un manque de respect.

Le feuilleton autour du projet mort-né d'une Super Ligue européenne n'est pas complètement terminé. L’UEFA a annoncé de lourdes sanctions contre les clubs revenus dans le rang (Tottenham, Arsenal, Manchester City, Manchester United, Chelsea, Liverpool, Atlético Madrid, Inter de Milan et Milan AC). En plus de renoncer chacun à 5% de leurs revenus de compétition UEFA pendant une saison, ils verseront ensemble un total de 15 millions d’euros, transformés en donation, à des communautés locales du football européennes. En attendant ces sanctions, trois autres clubs (la Juventus de Turin, le FC Barcelone et le Real Madrid), qui refusent de renoncer à la Super Ligue, reprochent un manque de respect à la faîtière du football européen.

Mauvais traitement Les trois clubs se plaignent du traitement qui leur est réservé par les instances du football. « Les clubs fondateurs ont subi et continuent de subir des pressions, des menaces et des offenses inacceptables de la part de tiers pour qu'ils abandonnent le projet et se désistent donc de leur droit et de leur devoir d'apporter des solutions à l'écosystème du football par des propositions concrètes et un dialogue constructif ». Ils dénoncent également un manque de communication, car, selon eux, l'UEFA et la FIFA ont jusqu'à présent refusé d'établir un canal de négociation adéquat. Se plaçant toujours en salvateurs d’un football en perdition, les trois derniers membres de la Super Ligue estiment que légalement l’UEFA ne pouvait pas empêcher leur projet. « Cette situation est intolérable au regard de l'État de droit et les tribunaux se sont déjà prononcés en faveur du projet de Super Ligue, ordonnant à la FIFA et à l'UEFA, directement ou par l'intermédiaire de leurs organes affiliés, de s'abstenir de prendre toute mesure susceptible d'entraver cette initiative », disent-il dans un communiqué. Exprimant leurs regrets envers les autres clubs, qui les ont lâchés en cours de route, le Real Madrid, la Juventus de Turin et le FC Barcelone rappellent qu’ils sont prêts à discuter avec les instances des solutions les mieux appropriées pour la durabilité du football européen.

Anthony NIAMKE

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 17/06/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquŕte et chÔtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité