DJ Arafat : Trois jours de commémoration de son décès

12 août 2019 – 12 août 2020, cela fera bientôt une année que le roi du coupé décalé, Ange Didier Houon alias DJ Arafat, s’en est allé à la droite du Père céleste à la suite d’un accident de la route. Pour marquer d’une pierre blanche le premier anniversaire de sa mort, les acteurs du coupé décalé se préparent à lui rendre un hommage inoubliable.

Si cela fera bientôt un an qu’il a quitté le monde des vivants pour celui des cieux, à la suite d’un accident de moto. DJ Arafat est toujours présent dans l’esprit des uns et des autres et la douleur est toujours aussi grande et pesante chez ses fans (lesCchinois), sa famille biologique et sa famille artistique. Rien que de ressasser ses anciennes vidéos ou directs publiés sur Facebook suffisent à faire couler des larmes et à réaliser à quel point son absence est lourde à supporter. Le 12 août prochain marquera le premier anniversaire de son décès et la grande famille du genre musical qu’il incarnait a décidé de lui rendre un hommage des plus mérités.

Programmation large Concernant le programme des festivités marquant la commémoration de l’an 1 de DJ Arafat, sa mère, Tina Glamour, précise qu’elles se tiendront sur trois jours, du 11 au 13 août prochain. Des passages télé et radio, des témoignages, un concert géant avec des artistes de renom et bien d’autres activités, sans oublier une prière pour le repos de l’âme du jeune artiste, décédé à l’âge de 33 ans, et une visite sur sa tombe pour le dépôt de gerbes de fleurs, sont entre autres les rendez-vous qui meubleront ces trois jours. « Je demande à nos détracteurs de respecter ce moment de deuil, pour le repos et le respect de l’âme de mon fils. DJ Arafat est une légende et, comme une légende ne meurt jamais, nous avons décidé de célébrer sa vie dans le strict respect de la tradition africaine », affirme Tina Glamour. Avant de préciser que pour cette occasion les familles biologiques de DJ Arafat, son label Yôrôgang et son épouse Carmen Yao ont décidé de taire leurs querelles et de penser à la pérennisation des œuvres de l’illustre disparu. Cependant, il faudra faire avec la crise sanitaire due au coronavirus, qui a amené l’État de Côte d’Ivoire à fermer les lieux de spectacles et à réduire les rassemblements à 50 personnes. Face à cette situation, les organisateurs annoncent que ces festivités commémoratives du décès de DJ Arafat se feront dans le strict respect des mesures barrières.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 24/09/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité