FESPACO 2017 : Maigre moisson pour la Côte d’Ivoire

Les rideaux sont tombés sur la 25è édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) le samedi 4 mars, et pour la Côte d’Ivoire, invité d’honneur, la moisson a été bien maigre. Sur les 13 films toutes catégories confondues présentés lors de ce festival, elle n’a obtenu que deux prix. Le prix spécial du jury décerné à la série télévisuelle « Aphasie » de Hyacinthe Hounsou et le prix du meilleur montage avec « L’interprète » d’Olivier Méliche Koné. Mais retenons que pour l’édition 2017, c’est le film « Félicité » du réalisateur franco-sénégalais Alain Gomis qui remporte l’Etalon d’or du Yennéga, le grand prix du Fespaco. Ce film qui raconte la vie difficile d'une chanteuse de bar de Kinshasa, permet à celui-ci de rentrer dans l’histoire de ce festival en devenant le deuxième réalisateur, après Souleymane Cissé à remporter deux fois ce prix. Rendez-vous est donc pris en 2019 pour la 26è édition dans l’espoir que le cinéma ivoirien fasse mieux.

Anthony Niamké

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 23/03/2017
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Fébrilité

Il n’est pas rare que des seconds couteaux du Rassemblement des républicains (RDR) et du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) s’attaquent à fleurets ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité