FESPACO 2017 : Maigre moisson pour la Côte d’Ivoire

Les rideaux sont tombés sur la 25è édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) le samedi 4 mars, et pour la Côte d’Ivoire, invité d’honneur, la moisson a été bien maigre. Sur les 13 films toutes catégories confondues présentés lors de ce festival, elle n’a obtenu que deux prix. Le prix spécial du jury décerné à la série télévisuelle « Aphasie » de Hyacinthe Hounsou et le prix du meilleur montage avec « L’interprète » d’Olivier Méliche Koné. Mais retenons que pour l’édition 2017, c’est le film « Félicité » du réalisateur franco-sénégalais Alain Gomis qui remporte l’Etalon d’or du Yennéga, le grand prix du Fespaco. Ce film qui raconte la vie difficile d'une chanteuse de bar de Kinshasa, permet à celui-ci de rentrer dans l’histoire de ce festival en devenant le deuxième réalisateur, après Souleymane Cissé à remporter deux fois ce prix. Rendez-vous est donc pris en 2019 pour la 26è édition dans l’espoir que le cinéma ivoirien fasse mieux.

Anthony Niamké

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 27/04/2017
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Catharsis

 Le Rassemblement des Républicains (RDR) a enrichi les pratiques politiques en y introduisant le concept de pré-congrès, comme un candidat à la natation prenant des pr...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité