Stéphane Aka-Anghui, sur les traces de son père

Stéphane Aka-Angui face à de nouveaux défis

Depuis le 2 janvier 2019, Stéphane Aka-Anghui est le Directeur exécutif de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI). Une nomination sans surprise pour cet habitué des arcanes économiques et financiers.

Teint d’ébène, taille moyenne, Stéphane Aka-Angui est à la fois enthousiaste et rigoureux, selon certains de ces collaborateurs. Titulaire d’un Certificat en Management international de Thunderbird, école internationale de management de Phoenix (USA, 2002), d’un Master en stratégie et ingénierie des Affaires internationales de l’ESSEC (France, 2002) et d’un DEA en Économie du développement (France, 1993), il totalise à ce jour 25 années d’expérience.

Hériter ? Le fils de Joseph Aka-Anghui (Ex Président de l’Union patronale de Côte d’Ivoire UPACI, actuelle CGECI) est le modèle par excellence du gestionnaire à cheval sur l’administration publique et le secteur privé. Il a servi au sein d’entreprises privées puis dans l’administration ivoirienne, avec des missions ponctuelles pour des organisations internationales (UA, CEDEAO, UEMOA, UE) et des pays d’Afrique de l’Ouest.

Entrer dans les dossiers, il s’y identifie. Dans son pays, les Accords de partenariats économiques (APE) ne peuvent être débattus sans lui. Ce qui lui a valu d’être Conseiller technique chargé des accords commerciaux et des projets de développement et responsable de planification au ministère de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’étranger. Le dernier poste qu’il occupera dans ce département sera  celui de Directeur de cabinet adjoint de 2005 à 2018.

Sa riche carrière débute en 1994 à Cocoa Organisation comme assistant de recherche. La communication, il y touchera avec Total Fina Elf en 2002, au département stratégie marketing de la Direction commerciale de Total Outre-Mer (zone Afrique, Proche Orient et Caraïbes). En une année, il réalise les plans marketing de 50 filiales, des notes de synthèse par pays, des outils de planification et de management pour le siège. Bien avant, en 1995, il était passé par la Société Générale (Paris) comme Économiste pays émergents au département Développement des études économiques.

Quand il regagne Abidjan, il est accueilli de 1995 à 2001 par Partner Concept, où il évolue dans la gestion commerciale, l’achat et l’industrie graphique. Il avait aussi en charge l’optimisation, le business development, les conseils en marketing et la communication.

Liliane N’GUESSAN

 
 
 
 

 

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 21/03/2019
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle « Génération sacrifiée » ?

Dans les premières heures du multipartisme, l’école avait été utilisée afin de maintenir la pression sur les dirigeants. Les élèves et étu...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink panel bypass shell wso shell evden-eve-nakliyat hacklink satış hacklink paykasa hacklink hacklink satış hacklink panel hacklink al hacklink satis hacklink hacklink Google film izle porno porno izle porno seyret seks hikayeleri evden eve nakliyat istanbul evden eve nakliyat nakliyat nakliye