Eliel Kouassi : Dguster le caf et le chocolat autrement | Journal d'Abidjan

Eliel Kouassi : Dguster le caf et le chocolat autrement

Eliel Kouassi pourrait avoir un coach-projet grce au jeu concours Castel de Solibra.

Depuis 2013, de jeunes Ivoiriens sortis fraichement de lInstitut Polytechnique Houphout-Boigny de Yamoussoukro, avec leur tte Eliel Kouassi, ont donn vie au projet dentreprise quils nourrissaient depuis les bancs de lcole.

L’idée maitresse du projet était d’amener les Ivoiriens à consommer davantage des produits comme le café et le cacao, très cultivés en Côte d’Ivoire mais pas assez entrés dans les habitudes alimentaires des citoyens.

Un rêve devenu réalité Pour donner des chances de réussite à leur idée, nos entrepreneurs choisissent de s’éloigner des méthodes traditionnelles de commercialisation de ces produits et misent sur l’introduction du chocolat et du café dans des produits de grandes consommation prisés des Ivoiriens, tels que le « Dêguê » et d’autres aliments. « L’objectif que nous visons est de stimuler la consommation de ces production phares de notre économie chez nos concitoyens, en apportant leur saveur dans des produits inhabituels », déclare le Directeur général et co-fondateur de « Industrie Chic Café Chocolate », Eliel Kouassi. Située dans un sous-quartier de la commune de Koumassi, cette entreprise, qui emploie à plein temps 5 personnes, est spécialisée dans la transformation et la commercialisation de produits tropicaux à base de café et de cacao.

Eliel Kouassi est un ingénieur agro-industriel qui a débuté sa carrière professionnelle au sein du groupe OLAM en tant que gestionnaire de stock puis a exercé dans d’autres entreprises de l’agro-industrie. Lauréat du prix « Alassane Ouattara du jeune entrepreneur émergent » en 2017, il rêve d’implanter la société un peu partout en Côte d’Ivoire et au-delà des frontières ivoiriennes. Avant cette échéance, lui et son équipe d’ingénieurs agronomes travaillent à un modèle économique visant à rendre leurs produits les plus accessibles possible aux consommateurs, à travers la mise en place d’un millier de kiosques fixes et mobiles disséminés dans différents coins du pays. Déjà, certaines supérettes des communes de Koumassi et du Plateau ont dans leurs rayons les « Yaourts au café » et autres produits sortis de Industrie Chic Cafe Chocolate.

Malick SANGARÉ

 

 

LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 09/08/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle gnration

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité