Trois questions à Yodapiman Camara

Quelles leçons tirer vous de la fermeture de Yatoo et Afrimarket ?

La fermeture de Yaatoo et Afrimarket nous rappelle tout d'abord qu'une entreprise se manage avec toute la rigueur requise. YaAtoo et Afrimarket restent tout de même des entreprises, avec leurs spécificités certes mais elles demeurent encore des entreprises.

La fermeture de deux grandes entreprises de l’e-commerce ne va-t-elle freiner des potentiels investisseurs dans ce domaine ?

Ces échecs ne peuvent à priori freiner ni décourager de potentiels investisseurs. Bien au contraire. De ces échecs les prochains devraient en tirer tous les enseignements en termes de stratégie, de modèle économique. Les difficultés rencontrées par ces entreprises qui ont fermé devraient enrichir les business plans et les risks analysis de prochains candidats à ce secteur.

Peut-on parler (pour le cas de ces entreprises) d’une méconnaissance du marché ivoirien ?

Ces entreprises ont quand même tenu plusieurs années. Elles ont même connu plusieurs années de croissance, donc un certain succès. Notons que la croissance ou même forte croissance d'une entreprise peut parfois bien être la principale cause de faillite, par le grossissement mal maitrisé du fonds de roulement, donc par un grand écart entre le cash et le besoin en fonds de roulement (BFR).

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 28/05/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

L’après coronavirus

La crise inédite résultant de la pandémie du coronavirus devrait inciter les acteurs du monde globalisé à jeter les bases d’un « nouvel ordre mondial &ra...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité