DjÚguÚlÚ Festival : Le balafon au cťur des attentions

Le rendez-vous qui honore le balafon sÚnoufo, le DjÚguÚlÚ Festival vivra sa 5Ŕme Údition du 3 au 10 avril prochains Ó Boundiali (rÚgion de la BagouÚ). Ce grand ÚvŔnement honore cet instrument musical, inscrit au Patrimoine culturel immatÚriel de lĺUNESCO.

Pendant une semaine, du 3 au 10 avril 2021, la ville de Boundiali sera la capitale ivoirienne du balafon, pour honorer cet instrument de musique constitué d'une structure en bois ou en bambou sur laquelle sont fixées des lames de bois de longueurs différentes et des calebasses de différentes tailles faisant office de caisses de résonance pour chacune des lames. Pour cette cinquième édition, le thème choisi est « Paix et cohésion sociale ». Des festivités qui sont chères à l’initiateur de ce festival, qui n’est autre que M. Dodo Koné, par ailleurs Directeur général du Palais de la culture Bernard Binlin Dadié de Treichville.

À l’honneur Selon lui, l’objectif de ce festival est de renforcer le brassage culturel par des échanges entre les artistes locaux et internationaux, renforcer les capacités professionnelles de acteurs culturels sur le balafon, les professionnaliser, participer au rayonnement culturel de la région, fédérer les populations locales autour du festival, qui apparait comme un moyen d’associer les forces vives de la région à un projet culturel crédible, offrir un espace de rencontres et enfin soutenir et stimuler l’économie locale. « C’est un plaisir et un bonheur d’avoir été choisie comme marraine de la 5ème édition de ce grand festival international du balafon, le Djéguélé Festival. Le contexte sanitaire mondial, avec la maladie à coronavirus, impose certaines dispositions, notamment le respect des mesures barrières, pour réduire les risques de propagation et de contamination. Je me réjouis de leur prise en compte par le Commissaire du Djéguélé festival, qui a su s’adapter à cette situation », fait savoir la ministre Mariatou Koné, par ailleurs maire de Boundiali. Pendant une semaine de festival seront réunis plusieurs formations musicales, comme Djiguiya et Djarabikan, ainsi que de nombreux artistes invités Africa Mah, Neko Balla, Rama N’Goni, Aïcha Traoré, Neba Solo et Dabara, et plusieurs autres groupes et artistes amoureux du balafon. Pour la ministre de la Culture et de la francophonie, Mme Raymonde Goudou, « la cinquième édition du Djéguélé Festival nous donne l’occasion de nous rassembler autour de notre destin commun. À savoir la paix et la cohésion sociale, gages du développement durable ». Notons que depuis 2012 le balafon sénoufo est inscrit au patrimoine immatériel de l’UNESCO.

Anthony NIAMKE

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 06/05/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquŕte et chÔtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité