De la peur Ó la banalisation

La C˘te dĺivoire compte aujourdĺhui prŔs de 20 000 cas confirmÚs de Covid-19, 18 000 malades guÚris et moins de 120 dÚcŔs. Avec un taux de lÚtalitÚ de 0,6% et un taux de guÚrison de 92%, la pandÚmie ne fait plus peur aux Ivoiriens. En tÚmoigne la conseillŔre technique du ministre de la SantÚ et de l'hygiŔne publique, Dr ╔dith Kouassy, qui dÚplore la faible frÚquentation des centres de dÚpistage de la pandÚmie au nouveau coronavirus depuis quelque temps. De 2á000 prÚlŔvements lĺon estáápassÚ Ó entre 700 et 1 000 tests quotidiens. Lĺun des baromŔtres de ce constat, cĺest aussi lĺignorance de plus en plus palpable des mesures barriŔres, au sein de lĺadministration, dans les transports publics et dans les commerces. Le port du masque et la distanciation sociale ne sont plus observÚs avec rigueur. Il ne sĺagit manifestement pas de nÚgligence. Non, les Ivoiriens veulent simplement tourner la page de la Covid-19 et reprendre une vie totalement normale. AprŔs tout, pourquoi nĺen auraient-ils pas le droitá? La C˘te dĺIvoire est indÚniablement un bon ÚlŔve pour ce qui est du ratio nombre de guÚrisons - dÚcŔs relatifs au coronavirus. Et, lorsquĺon regarde les pays voisins, comme le Mali (environ 3 000 cas) et le Burkina Faso (autour de 1 300 personnes infectÚes), lĺon se rend compte que lĺexistence du coronavirus est liÚe non pas au nombre de dÚcŔs ou Ó la saturation des h˘pitaux, mais plut˘t Ó la quantitÚ de tests effectuÚs. Aucune catastrophe sanitaire nĺest encore Ó dÚplorer. La dangerositÚ du virus nĺest que contextuelle. La juxtaposition des rÚalitÚs dĺoutre-mer avec celles de nombreux pays africains, notamment lĺOuest du continent, a ÚtÚ jusque-lÓ illusoire. Et, en C˘te dĺIvoire, ces rÚalitÚs, aux plans Úconomique et social, prennent peu Ó peu le dessus sur la dynamique sanitaire.

RaphaŰl TANOH

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 22/10/2020
Voir tous les Hebdos
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité